10.12.2018. #Bretagne Telecom

Tous les indicateurs démontrent que les entreprises investissent massivement dans le Cloud.
Ainsi, une enquête publiée par Cloud Industry Forum en juin 2017, indique que 88 % des entreprises interrogées utilisent des technologies de Cloud Computing.
 

  1. DISPOSER DU MEILLEUR DES TECHNOLOGIES À MOINDRE COÛT

Agir seul, posséder ses infrastructures réseau et de stockage de données, ses licences applicatives, cela peut sembler rassurant !

Mais doter l’entreprise des meilleurs serveurs, solutions de protection, ou outils de productivité adaptés à votre activité, cela prend du temps.

Et l’inertie liée au choix, au financement, à l’acquisition et à la gestion des licences, conduit à disposer lors du déploiement effectif du projet, de solutions ou d’équipements qui ne sont déjà plus up-to-date. En externalisant le SI, l’entreprise se concentre sur son coeur de métier et non sur une veille technologique fastidieuse et rébarbative.

Vous ne disposez ainsi que du meilleur équipement aux meilleurs coûts !
 

  1. NE PAYEZ QUE POUR CE QUE VOUS CONSOMMEZ !

La rationalisation des coûts est inscrite dans l’ADN de toutes les entreprises des plus petites aux plus grandes. Et l’externalisation des systèmes d’information est l’une des réponses à cette démarche ROIste ! Il apparaît ainsi selon l’enquête du Cloud Industry Forum que 60% des répondants ont réalisé des économies suite à leur migration dans le Cloud. Des économies atteignant en moyenne 17 % et qui devraient atteindre 30 % au cours des cinq prochaines années. La raison en est simple. La scalabilité du Cloud permet d’adapter sans cesse l’offre à l’usage et transforme les frais fixes en coûts variables.
 

  1. ASSUREZ-VOUS UNE DISPONIBILITÉ OPTIMALE !

Dans le cadre du contrat qui lie l’entreprise à son prestataire, ce dernier doit prendre un certain nombre d’engagements. Si la disponibilité des infrastructures est évidemment un critère déterminant, ce sont les engagements en matière d’intervention, et de reprise d’activité qui feront la différence.

Avec des taux de disponibilité dépassant bien souvent les 99,9 % des reprises d’activité en moins de 4 heures, l’externalisation apporte une réponse au besoin de fiabilité des entreprises.
 

  1. RÉPONDEZ AUX EXIGENCES DE FLEXIBILITÉ DES COLLABORATEURS

Si l’on s’en réfère à une récente étude*, 62% des Français aspirent à une plus grande flexibilité horaire pour bénéficier de plus de liberté et de souplesse dans la gestion de leur quotidien.

En externalisant le système d’information, vous disposez d’une infrastructure parfaitement sécurisée grâce à des liaisons MPLS, tout en garantissant un accès permanent à vos collaborateurs.
 

  1. UN DÉPLOIEMENT PROGRESSIF ET RAISONNÉ

L’externalisation est un processus complexe si on l’envisage comme un bouleversement. En agissant de manière raisonnée, il est possible de fixer une feuille de route permettant d’assurer un déploiement progressif. Rassurer les collaborateurs en leur démontrant les bénéfices quotidiens qu’ils pourront tirer de ces nouveaux usages, permettra de morceler le déploiement. Un excellent moyen de planifier les investissements et ne plus vivre le système d’information comme un fardeau !

Pour en savoir + sur la migration vers le Cloud, n’hésitez pas à consulter le livre blanc dédié à ce sujet.

Partager l’article sur :
Autres articles