03.09.2020. #Bretagne Telecom

Le 9 juillet dernier, Bretagne Télécom boucle sa plus grande levée de fonds pour soutenir sa croissance. Au menu : l’ouverture d’un datacenter à Toulouse, l’implantation à Lyon et des acquisitions étendant son modèle de cloud de proximité dans d’autres régions de France.

En effet, la cadence s’accélère. Après avoir levé 22 millions d’euros en 2019 auprès de Crédit Mutuel Equity et Bpifrance, nous avons réalisé cet été une nouvelle levée de fonds avec nos deux actionnaires historiques et un nouvel investisseur, le fonds d’investissement français Quilvest Capital Partners. Le montant levé est confidentiel.

« Pour appuyer encore la croissance de Bretagne Télécom, en particulier sur d’éventuelles acquisitions, nous avions besoin d’un partenaire puissant, impliqué, et qui partage notre vision long terme. J’ai souhaité m’associer avec Quilvest Capital Partners pour continuer à accélérer le développement de Bretagne Télécom, et enrichir notre proposition de services, tant sur les marchés du cloud que de la communication unifiée et de la cybersécurité. [...] » déclare Nicolas Boittin.

Depuis trois ans nous recherchons activement à nous développer en dehors du Grand Ouest où Bretagne Télécom est reconnu depuis ses débuts : " Nous voulons devenir un acteur multirégional offrant une alternative de proximité aux Gafam, explique Nicolas Boittin. Leur confier toutes les données serait une hérésie et dangereux. Il suffit d’un tweet de Trump pour provoquer de terribles conséquences sur le fonctionnement des entreprises. Beaucoup de dirigeants n’ont pas conscience des risques. "

Cet événement marque les prémisses d’un tournant dans le développement et la croissance, notamment externe, de Bretagne Télécom. Plus d’infos à venir... stay tuned* !

Lire tous les articles sur la Levée de fonds

 

*stay tuned = restez à l’écoute

Partager l’article sur :
Autres articles
Contactez-nous par mail
+33 (0)2 30 30 00 00 Afficher le numéro