22.02.2019. #Bretagne Telecom

Grâce à des infrastructures performantes et à sa qualité de services, Bretagne Télécom a su gérer une croissance continue et rapide tout au long des 13 années passées. En 2018, l’entreprise a confirmé son dynamisme avec une hausse de chiffre d’affaires de +20% et le recrutement de vingt salariés.

« Notre stratégie d’acquisitions va nous permettre de rayonner sur tout le territoire, notamment en Ile-de-France, et de mettre à profit notre effort d’investissement en infrastructures et équipes techniques certifiées. C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre, avec la volonté de confirmer la progression historique et d’inscrire la société dans une croissance à long terme » précise Nicolas Boittin, PDG de Bretagne Télécom. « Fidèles à nos valeurs de proximité et d’écoute, nous avons tout naturellement souhaité que les actionnaires soient des acteurs régionaux. De plus, la souplesse des modalités d’investissement et la confiance établie au fil des échanges nous ont convaincu du choix de nos investisseurs ».

Les futures acquisitions devraient permettre à Bretagne Télécom de renforcer son expertise et ses compétences, mais aussi d’élargir son portefeuille clients et sa couverture géographique. C’est aussi une opportunité pour consolider ses moyens techniques et valoriser son capital humain.

« Notre projet va porter l’effectif au-delà du seuil des 150 collaborateurs d’ici fin 2020, en complément du recrutement de 30 nouveaux collaborateurs prévus pour accompagner notre croissance » indique Jean-Jacques Huneault, Directeur Administratif et Financier.

« Ayant eu l’occasion d’accompagner Nicolas Boittin alors que la start-up Bretagne Télécom émergeait, puis d’apprécier ses choix et son agilité quand il fallut faire évoluer l’entreprise et son modèle, nous avons accueilli avec enthousiasme l’opportunité de travailler à l’élaboration d’une nouvelle opération. Et c’est donc avec conviction et plaisir que nous avons imaginé un montage répondant aux attentes et ambitions de Bretagne Télécom », explique Anthony Hillion, Directeur de Participations chez CM-CIC Investissement.

« Étant déjà actionnaires du groupe Bretagne Télécom depuis 2015, nous avons souhaité avec Nicolas Boittin et ses équipes poursuivre l’aventure, avec la volonté de changer d’échelle sur un segment de marché très dynamique. Nous sommes ravis de continuer ce partenariat sur le long terme où la convergence téléphonie et informatique offre une réelle valeur ajoutée aux clients. » commente Alain Fakhoury, Directeur d’Investissements chez Bpifrance.

Lire les articles associés : 

Partager l’article sur :
Autres articles